Vacarme (2020)

Un soir d’hiver, Émilie (Rosalie Pépin), une jeune fille de 13 ans, se chicane avec sa mère, une artiste excentrique (Sophie Desmarais). La mère décide alors de jeter à la rue sa fille, qui est vite accostée par les policiers.

S’en suit alors pour Émilie une incursion dans le monde des centres d’accueil de la DPJ, là où elle rencontre Ariel (incarnée avec brio par Kelly Dépeault).

La jeune fille tente alors de naviguer du mieux qu’elle peut dans cette situation loin d’être idéale. C’est finalement la musique qui lui offre une bouée de sauvetage.

Rosalie Pépin, qui a déjà une feuille de route bien remplie malgré son jeune âge, incarne Émilie avec une maturité et un aplomb impressionnant. Elle a également la chance de jouer avec Sophie Desmarais, une actrice dont le talent n’est plus à démontrer.

Crève-cœur, mais aussi plein de lumière, Vacarme est un drame psychologique qui jette un éclairage essentiel sur un problème qu’on aimerait parfois, à tort, oublier. Le réalisme est au rendez-vous, car le réalisateur, Frédérick Neegan Siouï Trudel, s’y connaît bien en matière de maltraitance et de pauvreté chez les enfants; ses parents ont cofondé la Fondation du Dr Julien, qui leur vient en aide.

À voir notamment sur Vimeo.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Distribution:

Christophe Levac, Kelly Dépeault, Rosalie Julien, Rosalie Pépin, Sophie Desmarais

Disponible sur:

Type:

Films

Lien avec le Canada

Réalisé par Frédérick Neegan Siouï Trudel, un cinéaste d'origine huronne wendat qui a co-écrit le scénario avec Jonathan Lemire
Produit par Tak Films avec la participation financière du Fonds des Talents de Téléfilm Canada
Nommé dans 3 catégories au Gala Québec Cinéma, dont Meilleur premier film et Révélation de l'année