Suspect numéro un (2020)

Se déroulant en 1989, Suspect numéro un est inspiré de l’incroyable parcours d’Alain Olivier, un Drummondvillois qui a écrit le livre Good Luck Frenchy. Il suit les aventures de Daniel Léger (l’incroyable Antoine Olivier Pilon), un jeune homme qui se fait arrêter en Thaïlande, accusé d’être un baron de la drogue faisant transiter des quantités importantes d’héroïne vers le Canada.

Pour le journaliste Victor Malarek (Josh Hartnett), quelque chose cloche dans cette histoire. Tout le monde décrit Léger non pas comme un baron du crime, mais bien comme un junkie qui passe d’un plan foireux à l’autre dans l’espoir de se payer une autre « petite dose ».

Et le gouvernement ainsi que la GRC semblent être bien déterminés à empêcher Malarek d’en savoir davantage…

S’ensuit alors un chassé-croisé entre Toronto, Montréal, la Colombie-Britannique et la Thaïlande afin de mettre la lumière sur cette histoire embarrassante pour les autorités.

La structure narrative est complexe; au lieu d’une progression linéaire, le réalisateur Daniel Roby a choisi d’entremêler l’histoire du coup monté contre Léger et l’enquête de Malarek un peu plus tard.

Un pari risqué qui s’avère payant, car la structure traduit l’aspect complexe de l’histoire, tout en insufflant un rythme effréné au récit.

Ayant fait des miracles avec un budget limité, Roby nous offre ici un thriller enlevant (quoique révoltant!), porté par ses interprètes extraordinaires, notamment Pilon qui n’a jamais déçu dans aucun de ses rôles jusqu’à maintenant.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Distribution:

Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Rose-Marie Perreault, Stephen McHattie

Type:

Films

Lien avec le Canada

Réalisé et scénarisé par Daniel Roby
Tourné à Montréal (Québec) et Vancouver (Canada) et en Thaïlande
Nommé dans 9 catégories au Gala Québec Cinéma, dont Meilleure réalisation, Meilleure interprétation masculine - Premier rôle et Meilleure distribution des rôles