Sous ses lèvres (2016)

Cette histoire d’amour lesbien de la réalisatrice April Mullen, une Algonquine d’Anishnaabe, est torride et adopte une approche très personnelle.

Elle suit les tribulations de Dallas (Erika Linder), une hipster androgyne qui déménage en toute hâte de son appartement, après avoir rompu avec sa petite amie Joslyn (Mayko Nguyen). Le cœur et la tête plus libres, elle cherche immédiatement la prochaine femme à conquérir.

Ses yeux se posent sur Jasmine (Natalie Krill), la « fille d’à côté » qui porte une bague de fiançailles très visible de son fiancé hétéro, masculin et temporairement à l’extérieur de la ville. Depuis que Dallas l’a embrassée autour d’une cigarette, elle est prête à passer à l’étape suivante. Jasmine, elle, n’est pas convaincue que c’est la bonne chose à faire…

En plus d’apprécier l’audace des protagonistes féminins, nous aimerons le troisième personnage le plus important de ce film : la ville de Toronto, belle avec ses tramways et sa ligne d’horizon vue des îles. Nous planerons également en entendant la bande sonore hypnotique et lunatique qui vient ajouter un autre degré d’intensité à cette histoire d’amour vouée au drame.

Sous ses lèvres (ou Below Her Mouth en anglais) est donc à (re)voir pour ajouter du piquant à notre soirée.

Évaluation par CAITLIN STALL-PAQUET (TRADUCTION LIBRE DE SON TEXTE PUBLIÉ SUR MADE)

Distribution:

Erika Linder, Mayko Nguyen, Natalie Krill

Type:

Films

Collections:

Festival international du film de Toronto (TIFF), Héroïnes féminines, LGBTQ2S+

Lien avec le Canada

Réalisé par April Mullen et scénarisé par Stephanie Fabrizi.
Tourné à Toronto (Ontario).
L'équipe de tournage était entièrement féminine.