Señoras semillas (Femmes nourricières) (2018)

Recommandation de Jemmy Echaquan Dubé
Découvrons-nous

Ce film est un hommage à ces femmes qui donnent temps et espoir à leur famille, entourage et communauté. D’ailleurs, gardez en mémoire le nom de Jani Bellefleur-Kaltush, c’est une réalisatrice hors pair!

Originaire de la communauté innue de Nutashkuan, Jani Bellefleur-Kaltush est réalisatrice, artiste, médiatrice intellectuelle… Pour créer ce court documentaire d’environ cinq minutes, elle a collaboré avec Wapikoni mobile, un studio ambulant de création musical et vidéo destiné aux jeunes autochtones du Québec. Tourné au Pérou, Señoras semillas (Femmes nourricières) met en lumière l’importance du travail des femmes dans la chaîne alimentaire et les injustices qui y sont associées : « Le travail des femmes est vital pour l’humanité et nous ne lui accordons pas la valeur qu’il mérite », mentionne la narratrice. Mal rémunérées et peu éduquées, ces femmes nourricières sont des pourvoyeuses, productrices et femmes d’affaires essentielles au bien-être collectif. Une justice et une équité doivent donc s’imposer.

Similaires à des portraits photographiques, les images de ce documentaire sont d’une grande beauté et d’une profonde humanité. Elles nous font voyager dans les marchés péruviens, à la découverte de produits locaux et de nombreux visages de femmes à l’ouvrage.

Pour le visionner sur le site de Wapikoni mobile, c’est par ici.

Évaluation par Édith Vallières

Disponible sur:

Type:

Films

Lien avec le Canada

Réalisé par Jani Bellefleur-Kaltush
Notamment produit par Wapikoni et Oxfam-Québec
La réalisatrice a divers talents. En plus d'être traductrice innu-français, elle a notamment participé à une exposition collective au Musée des Beaux-Arts intitulée Kushapetshekan / Kosapitcikan en 2017.