Sarah préfère la course (2013)

Premier long métrage de la réalisatrice québécoise Chloé Robichaud, qui signe aussi le scénario, Sarah préfère la course raconte l’histoire d’une jeune athlète (Sophie Desmarais) qui quitte la maison de sa mère pour aller vivre à Montréal et y pratiquer son sport d’excellence: la course. Pour les prêts et bourses, elle est même prête à se marier avec son ami Antoine (Jean-Sébastien Courchesne), et ce, sans trop réfléchir aux conséquences de ce geste. Les relations sociales et amoureuses de Sarah sont donc mises à l’avant-plan tout au long de l’histoire.

Selon l’actrice principale Sophie Desmarais, la réalisatrice crée des personnages féminins moins stéréotypés, qu’on n’a pas l’habitude de voir au grand écran. La preuve? Sarah n’est pas la jeune étudiante typique. Maladroite pour s’exprimer, elle révèle une personnalité en train de se construire et qui cherche à s’affirmer à sa manière. À la fois étrange et fascinant pour le public, ce personnage est gêné, différent, plein de contradictions et très ambitieux.

Pour ce rôle, Sophie Desmarais a obtenu des récompenses dans quelques festivals. Quant au film, il a été officiellement sélectionné dans la catégorie Un certain regard. Au Festival international du film de Toronto, il l’a aussi été dans la catégorie Discovery. De plus, il a remporté le prix Women in Film & Television Artistic Merit Award au Festival international du film de Vancouver. Courons alors jusqu’à notre salon pour le visionner!

Évaluation par Maude Gauthier

Distribution:

Hélène Florent, Jean-Sébastien Courchesne, Julianne Côté, Micheline Lanctôt, Sophie Desmarais

Type:

Films

Collections:

Drame, Festival international du film de Toronto (TIFF)

Lien avec le Canada

Réalisé par Chloé Robichaud
Tourné à Saint-Augustin-de-Desmaures, Québec et Montréal (Québec)
En 2013, ce film a reçu de belles critiques de la part de plusieurs observateurs présents au Festival international du film de Toronto.

Afficher plus de suggestions