Queer Eye (2018)

Réinvention de la série de télé-réalité Queer Eye diffusée en 2003 aux États-Unis, la version 2018 de Netflix est des plus modernes.

Le concept est très simple : formant la brigade Fab 5, cinq hommes homosexuels (dont le Canadien Antoni Porowski) sont des experts du mieux-vivre. Ils entrent dans la vie d’une personne — le plus souvent un homme hétéro un peu beige — afin de lui proposer une réinvention complète de son style. De sa coiffure à ses vêtements en passant par sa maison et sa vie personnelle, tout y passe!

Cela pourrait être le prétexte à une série un peu rétrograde où les clichés sur les différences entre homosexuels et hétérosexuels s’empilent. Pourtant, c’est tout l’inverse. Bien plus qu’une série de métamorphoses, Queer Eye se veut l’amorce d’un dialogue entre des groupes séparés par leurs différences. Dans un épisode, la brigade Fab 5 aide un jeune homosexuel à accepter son identité. Dans un autre, elle métamorphose un policier du sud des États-Unis, tout en proposant un dialogue franc et honnête sur la brutalité policière envers les Noirs.

Une émission d’une grande sensibilité, qui nous redonne un peu plus foi en l’humanité à chaque épisode. Le défi ici : finir un épisode les yeux secs.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Disponible sur:

Type:

Séries

Collections:

LGBTQ2S+

Lien avec le Canada

La série est enregistrée en Géorgie, mais elle met en vedette le chef canadien Antoni Porowski. Ce dernier fait partie de l’un des cinq membres de la « Fab 5 ».
Antoni Porowski a gradué de l’Université Concordia avec un baccalauréat en psychologie.

Afficher plus de suggestions