Nobody Saves the World (2021)

Situé à Toronto, le studio de jeux vidéo Drinkbox a connu le succès avec la série Guacamelee. Mais il vient tout juste de lancer une nouvelle franchise mettant en vedette… personne!

Nous y incarnons Nobody, un personnage qui se réveille dans une maison sans souvenirs ni pantalons. Rapidement, il se retrouve en possession d’une baguette magique qui lui donne un pouvoir extraordinaire : celui de prendre une foule de formes diverses.

Au début, nous pouvons uniquement nous transformer en rat. Au fil de l’aventure cependant, il nous sera possible de prendre les traits d’un robot, d’une sirène ou même d’un culturiste, pour ne nommer que ceux-là.

Chaque forme vient avec ses pouvoirs spécifiques que nous devrons développer en complétant des quêtes. Il sera important de bien les maîtriser puisque les pouvoirs que nous débloquerons pourront être partagés aux autres formes. Nous devrons ainsi apprendre à créer des combinaisons mortelles si nous voulons vaincre la calamité qui menace le monde.

Les adeptes de la première heure de Zelda y reconnaîtront certaines inspirations avec son large monde à explorer, mais Nobody, ironiquement, a sa propre couleur. En plus, nous pouvons jouer en coop avec un.e ami.e!

Nobody Saves the World est un jeu qui démontre la maîtrise de Drinkbox Studios; le système de jeu unique est exploité à fond, et nous devrons en saisir toutes les nuances pour triompher. De toute façon, l’humour redoutable du titre nous encouragera à continuer à chaque détour.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Type:

Jeux vidéo

Collections:

Jeux indépendants

Lien avec le Canada

Développé par Drinkbox Studios.
Ce studio a été créé en 2008 à Toronto en Ontario.
Le jeu se démarque en raison de son humour qui fait mouche et de son excellente présentation visuelle.

Afficher plus de suggestions