L’or des autres (2011)

Depuis près de 100 ans, les compagnies n’ont jamais cessé d’exploiter les gisements miniers en Abitibi. Les opérations se résumaient essentiellement à des mines à exploitation souterraine. Or, pour la première fois dans la région, l’entreprise minière Osisko a décidé d’exploiter une mine à ciel ouvert en 2016 selon la méthode dite de « fort tonnage / faible teneur » au cœur d’un milieu urbain.

Voulant creuser le sujet en profondeur, ce documentaire raconte les conséquences de l’implantation de cette mine d’or à ciel ouvert dans la petite ville mono-industrielle de Malartic en Abitibi.

Pour certains des 3 640 habitants, ce fut une véritable aubaine. Pour d’autres, un piège qu’ils ont vu se refermer sur eux. Expropriations, délocalisation, destruction de maisons… De nombreuses familles et personnes âgées ont dû faire une croix sur des éléments patrimoniaux, car la Loi sur les mines a permis de prioriser le droit d’exploiter les ressources souterraines plutôt que le droit à la propriété.

En plus d’être éducatif, L’or des autres pose une question importante face à l’exploitation et la gestion des ressources naturelles : sommes-nous maîtres de chez nous?

Évaluation par Édith Vallières

Disponible sur:

Type:

Films

Collections:

À découvrir gratuitement, Documentaire, RIDM

Lien avec le Canada

Réalisé par Simon Plouffe.
Tourné en Abitibi, au Québec.
En plus d'avoir ébranlé (et séduit) le Québec, ce documentaire a été récipiendaire du Award for Advocacy, au Montana CINE International Film Festival en octobre 2011.