Les oiseaux ivres (2021)

Les oiseaux ivres, c’est le destin de trois personnages qui s’entrecroise. Tout d’abord, il y a Willy (Jorge Antonio Guerrero), fou amoureux de Marlena, femme de son patron, un chef de cartel de la drogue au Mexique.

Séparé d’elle après qu’elle ait fui le pays (et son mari par le fait même), Willy se fait embaucher dans une ferme de laitue en périphérie de Montréal dans l’espoir de retrouver sa belle, qu’il soupçonne s’être réfugiée à Montréal.

Sur la ferme, il en rencontre la propriétaire, Julie (Hélène Florent), une femme déchirée entre son mari (Claude Legault) pour qui elle éprouve encore des sentiments et le rêve d’une plus grande liberté. Cet équilibre précaire sera bouleversé par leur fille, Léa, qui ira à Montréal pour se découvrir, ce qui ne se fera pas sans heurts.

Deuxième film du réalisateur et co-scénariste Ivan Grbovic (Roméo Onze), soutenu par sa co-scénariste et directrice de la photographie Sara Mishara, Les oiseaux ivres montre l’œil aguerri du tandem. Grâce à des prises de vue magnifiques et des couleurs délavées, le film réussit à transformer cette ferme de laitue en un lieu presque mystique.

Notamment disponible sur le site de Cinéma Moderne (ici) et celui de Cinéma Le Clap (ici)

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Distribution:

Claude Legault, Hélène Florent, Jorge Antonio Guerrero, Marine Johnson

Disponible sur:

Type:

Films

Collections:

Festival international du film de Toronto (TIFF), Gala Québec Cinéma 2022, Oscars, Un air d'été

Lien avec le Canada

Réalisé par Ivan Grbovic, né à Montréal de parents serbes.
Le tournage s'est principalement déroulé à Dunham, dans les Cantons-de-l'Est au Québec.
Les oiseaux ivres a été choisi pour représenter le Canada à la 94e cérémonie des Oscars.