Les invasions barbares (2003)

Se déroulant 17 ans après les événements du Déclin de l’empire américain, Les invasions barbares place le groupe d’intellectuels qu’on a connu dans le premier volet face à la dure réalité de la vie. Eux qui sont habitués à tergiverser – autour d’une (ou de plusieurs) bonne(s) bouteille(s) – sur la vie et le sexe se retrouvent confrontés au destin qui nous attend tous : la mort.

En effet, Rémy (Rémy Girard dans le rôle de sa vie) est atteint d’un cancer dont il ne se remettra pas. C’est l’occasion pour lui de faire le bilan de sa vie et de, peut-être, réparer le lien avec son fils Sébastien (Stéphane Rousseau) qui est parti faire carrière en finances à Londres. Pour l’aider à soulager ses douleurs physiques, il compte sur le soutien d’une jeune héroïnomane (Marie-Josée Croze, aussi sublime dans son rôle).

C’est l’occasion pour le cinéaste Denys Arcand de présenter une critique acerbe de la société québécoise, de son système de santé à ses syndicats. Une critique qui demeure, malheureusement, d’actualité 20 ans plus tard. Mais Les invasions barbares, c’est également une réflexion sur le sens de la vie, sur l’amitié et sur l’amour… Et sur le sexe, évidemment!

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Distribution:

Dominique Michel, Dorothée Berryman, Louise Portal, Rémy Girard, Stéphane Rousseau

Disponible sur:

Type:

Films

Collections:

LGBTQ2S+, Oscars

Lien avec le Canada

Réalisé par le célèbre cinéaste québécois Denys Arcand.
Le tournage s'est déroulé dans Les Cantons-de-l'Est, au Québec.
Ce film a connu une réception exceptionnelle à l’international, récoltant des récompenses à Cannes, des Césars dont celui du Meilleur film. Plus impressionnant encore, il a créé un précédent dans l’histoire du cinéma en remportant l’Oscar du Meilleur film en langue étrangère.

Afficher plus de suggestions