Les fleuristes (2020)

Dans cette websérie humoristique, Walid (Anas Hassouna, qui a été l’un des ambassadeurs de NOUS-MADE) rêve d’être humoriste, mais disons que, pour le moment, il est encore loin de la fortune et de la gloire.

Il doit donc se résoudre, à son corps défendant, à travailler pour son oncle Akmar (Said Benyoucef), un immigrant tunisien qui a réussi à atteindre le succès dans son métier de fleuriste. Il vend des bouquets à fort prix en misant sur l’amour des Québécois pour Céline Dion.

Seul espoir : l’une des clientes d’Akmar est Sarah Schwartz (Sylvie Potvin), la plus grande agente d’humoristes au Québec.

La collaboration entre Akmar et Walid est également l’histoire du choc des valeurs entre l’oncle qui a quitté son pays en rêvant d’une vie meilleure et un jeune homme né au Canada qui n’a connu que la vie occidentale.

Les fleuristes aurait facilement pu tomber dans le piège d’un ton lourd et moralisateur, mais il n’en est rien. Le scénariste Nicolas Krief a pondu un scénario plein d’humour, n’hésitant pas à se moquer des travers des Québécois et des immigrants, avec un fond plein d’amour.

Le jeu d’Anas y est également pour beaucoup. Lui-même humoriste et immigrant de seconde génération, son jeu est d’un naturel désarmant. Plus encore, il a, de toute évidence, une belle chimie avec son partenaire de jeu, Said.

« Faisons-leur donc une fleur » en regardant leurs amusantes déambulations sur nos écrans.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Distribution:

Anas Hassouna, Francisco Randez, Macha Limonchik, Maude Landry, Said Benyoucef

Disponible sur:

Type:

Séries

Collections:

Mois de l'histoire islamique

Lien avec le Canada

Réalisée par Maxime Pouliot et produite par Patrick Bilodeau.
Tournée au Québec.
Le scénariste Nicolas Krief est lui-même fils d’immigrant tunisien. Ses origines lui ont inspiré les thèmes de la série.

Afficher plus de suggestions