Le mur invisible (2020)

Recommandation de Jemmy Echaquan Dubé
Découvrons nous

Ce documentaire est un portrait réaliste de la méconnaissance qu’on a entre Autochtones et allochtones. Rempli de douceur, il nous donnera espoir que l’on puisse détruire ce mur invisible si l’on reste curieux face à l’Autre.

Est-il possible de créer une alliance durable entre Autochtones et Non-Autochtones? Pour y répondre, la réalisatrice Laurence B. Lemaire s’est entretenue avec deux jeunes femmes Atikamekw de sa génération : Shawerim caresse le rêve de devenir sage-femme et Marie Kristine souhaite devenir la prochaine Alanis Obomsawin, ayant grandi dans l’ombre bienfaisante du Wapikoni mobile. Ensemble, elles témoignent de leurs réalités et de leurs rêves, en plus d’expliquer les luttes qu’elles mènent au sein de la société québécoise. Mais jusqu’à quel point réussiront-elles à faire tomber le mur invisible qui les sépare?

D’une durée de 53 minutes, le documentaire Le mur invisible témoigne d’une expérience humaine profonde et pleine d’humilité qui touche droit au coeur.

Distribution:

Laurence B. Lemaire, Marie Kristine Petiquay, Shawerim Coocoo

Type:

Films

Lien avec le Canada

Réalisé et produit par Laurence B. Lemaire
Tourné au Québec, notamment en Haute-Mauricie
Journaliste de formation originaire de Trois-Rivières, la réalisatrice a fondé Les Productions La Petite Lumière en juillet 2019.