La nuit des rois (2021)

Un jeune homme est amené à la MACA, la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan en Côte d’Ivoire. On le devine terrifié, et avec raison; la MACA est une prison isolée au milieu de la luxuriante forêt ivoirienne, où les prisonniers font la loi.

Et parmi ces lois, une prédomine : tous les prisonniers sont soumis au chef, le Dangôro. Toutefois, quand celui-ci est trop malade pour gouverner, il doit se donner la mort.

Même si sa santé bat de l’aile, Barbe-Noire (Steve Tientcheu), le Dangôro actuel, n’est pas encore prêt à passer le flambeau, car il sait que plusieurs factions se préparent à une guerre pour le contrôle de la MACA. Question d’apaiser les tensions, il décide d’invoquer une vieille tradition : la nuit de Roman.

Il choisit un nouveau Roman, dans ce cas-ci, le nouveau venu (Bakary Koné). Celui-ci doit divertir les prisonniers avec ses histoires toute la nuit durant ou mourir.

Pendant une nuit, donc, il raconte une histoire qu’il invente au fur et à mesure. Celle-ci se déroule à la fois dans le moment présent et dans le passé des rois et des reines. C’est une histoire de politique contemporaine et de guerre mystique entre royaux ensorceleurs.

Qu’importe, Roman doit empêcher les tensions d’éclater dans la MACA par la puissance de ses mots, et surtout, sauver sa vie.

Le réalisateur et scénariste franco-ivoirien Philippe Lacôte a mené de main de maître ce récit tendu sur la puissance de l’imagination et la tradition orale. Minutieux, il a pensé aux petits détails pour garder une authenticité : en plus d’avoir tourné les scènes extérieures autour de la vraie MACA, vingt-cinq pour cent des figurants étaient également d’anciens prisonniers.

Pas étonnant alors que La nuit des rois ait été candidat de la Côte d’Ivoire à l’Oscar du Meilleur film international à la cérémonie de 2021.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Distribution:

Bakary Koné, Jean Cyrille Digbeu, Steve Tientcheu

Disponible sur:

Type:

Films

Lien avec le Canada

Réalisé et scénarisé par Philippe Lacôte
Coproduit par le Canada
Nommé dans 4 catégories au Gala Québec Cinéma, dont Meilleure direction de la photographie, Meilleur son et Meilleur montage