Frankenweenie (2012)

Dans ce film d’animation en stop-motion, Sparky (voix de Frank Welker) est le meilleur ami de Victor Frankenstein (voix de Charlie Tahan). Ils font tout ensemble, y compris les projets de films de Victor, où Sparky en est la grande vedette.

Un jour, Victor (qui est plus doué pour les sciences que les sports) décide de faire plaisir à son père en participant à un match de baseball…

Un malheur arrive cependant : Sparky, nourri par son amour d’attraper des balles sans trop regarder autour de lui, est renversé par une voiture… et rend l’âme!

Dévasté, Victor tente l’impossible pour ramener son ami à quatre pattes à la vie. En s’inspirant d’une démonstration en classe sur les charges électriques, il arrive étonnamment (pour ne pas dire miraculeusement) à le ressusciter grâce à l’électricité contenue dans un orage.

Mais Victor arrivera-t-il à cacher cette résurrection à ses voisins, ses parents et ses amis? Son projet secret fera-t-il plus de mal que de bien?

Avec ce conte à la fois sombre et lumineux, le grand réalisateur Tim Burton (Alice au pays des merveilles, L’étrange Noël de Monsieur Jack) témoigne de son amour des films d’horreur et de science-fiction old-fashioned en noir et blanc. Il a construit son long-métrage en s’inspirant du livre classique de Mary Shelley, Frankenstein, ainsi que de son propre court-métrage Frankenweenie qu’il a réalisé en 1984, dans lequel des personnages en stop-motion redonnent vie à des icônes comme Van Helsing de Dracula et la fiancée de Frankenstein. Le résultat est que Frankenweenie est une comédie morbide remplie de clins d’oeil à des classiques de l’horreur. Il saura plaire aux adeptes du genre et initiera les plus jeunes à un style unique.

Évaluation par CAROLYN MAURICETTE (adapté de sa critique en anglais publiée sur le site de MADE)

Distribution:

Catherine O'Hara, Charlie Tahan, Martin Short, Winona Ryder

Type:

Films

Collections:

Horreur / Suspense

Lien avec le Canada

Avec les voix des Canadiens Catherine O'Hara et Martin Short.
Ce n'est pas la première fois que Catherine O'Hara et Martin Short travaillent ensemble. Ils ont joué dans la série humoristique canadienne SCTV.
Le processus d'animation en stop-motion de ce film a été ambitieux : Sparky nécessitait à lui seul plus de cinq articulations corporelles et plus d'une dizaine pour sa gueule.

Afficher plus de suggestions