Fourchette (Saisons 1 à 3) (2019-)

Dès les premières minutes de cette délectable websérie de Radio-Canada, l’amour et le chagrin vont de pair. Après tout, l’attachant personnage de Sarah (la comédienne et scénariste Sarah-Maude Beauchesne) est une autrice dans la vingtaine qui sort d’une rupture amoureuse. Sa solution pour reconstruire son estime personnelle : faire cavalier seul, avec tous les hauts et les bas que cela comprend.

Adaptée du blogue littéraire soft-sexu du même nom que Sarah-Maude a fondé il y a plus de dix ans, cette websérie se déroule dans des lieux branchés de Montréal. Elle est comme une version franco-québécoise de Sex and the City, saupoudrée de révélations et de moments d’éveil forts, où les chics cocktails cosmopolitan sont remplacés par le vin rouge.

En plus de nous faire rire et verser quelques larmes, Fourchette nous envoie un message fort : l’amour n’est pas et ne devrait pas être constamment le « maître du monde ». Il suffit de penser aux moments où le personnage de Sarah s’adresse directement à la caméra pour mieux nous entraîner dans son imagination, au son de chansons de Molly Nilsson et de Clara Luciani : elle s’imagine tantôt envoyer des textos mortifiants aux jeunes hommes avec qui elle a couché, elle rêve tantôt d’être la vedette d’un vidéoclip qui met un baume sur son petit cœur brisé.

Entourée de potes et parfois même d’ennemis (toujours très stylés), Sarah redécouvre au fil des épisodes la valeur de la solitude ainsi que l’importance des amitiés féminines, comme celle qu’elle entretient avec sa rédactrice en chef et meilleure amie Juliette (Magalie Lépine-Blondeau). Elle explore même la capacité de chérir un amour perdu en laissant la flamme s’éteindre.

Dans la troisième saison, nous retrouvons Sarah dans tous ses états, alors qu’elle doit trouver un nouveau sens à sa vie de femme à la suite d’un changement radical dans son corps. Elle dira bonjour (ou peut-être même au revoir) à un triangle amoureux déchirant et à une participation à un talk-show estival où elle fera le fameux courrier du cœur !

Sortons les fourchettes ; les trois saisons se dévorent en un rien de temps.

 

 

Évaluation par CAITLIN STALL-PAQUET (ADAPTÉE DE SA CRITIQUE EN ANGLAIS SUR LE SITE DE MADE)

Distribution:

Iannicko N'Doua-Légaré, Magalie Lépine-Blondeau, Sarah-Maude Beauchesne

Disponible sur:

Type:

Séries

Collections:

Histoires d'amour

Lien avec le Canada

Écrite par Sarah-Maude Beauchesne
Tournée à Montréal au Québec
Sarah-Maude Beauchesne a aussi publié le livre Les Fourchettes aux Éditions Hurtubise qui rassemble 24 courtes histoires à la fois surprenantes, audacieuses, sensuelles, émouvantes et drôles.