Child of Light (2014)

Recommandation de Eva-Léa Longue Ngambi
Découvrons-nous

Personnellement, je ne suis pas du genre à vouloir donner plus de visibilité aux studios AAA : ils se débrouillent très bien par eux-mêmes et n’ont pas besoin de plus de publicité gratuite. Cependant, quand de petites équipes sortent des sentiers battus et font preuve de créativité et d’originalité même si elles sont issues de ces gros studios —, je pense qu’elles méritent qu’on reconnaisse leur travail.

Child of Light a été développé par une petite équipe au sein d’Ubisoft Montréal dans l’intention de créer un RPG féérique et non agressif inspiré des atmosphères d’Edmund Dulac, du studio Ghibli et de l’œuvre de Yoshitaka Amano. 

Abordant, entre autres, les thèmes de la responsabilité et de la croissance, Child of Light sait être plus qu’un « jeu de petite fille » (qualificatif donné par certains développeurs chez Ubisoft, à l’époque du développement du jeu) et offre une image non stéréotypée et non sexualisée d’un protagoniste féminin.

Eva-Léa LN est la cofondatrice, secrétaire et animatrice de la coopérative Lucid Tales, établie à Montréal.

Dans Child of Light, nous incarnons Aurora, une jeune princesse de conte de fées qui se retrouve dans le royaume magique de Lemuria. Il y a juste un petit problème cependant : Aurora est… morte!

Accompagnée par Igniculus, une petite boule lumineuse avec un sens de la répartie mordant, Aurora tente de retrouver la lumière dans le royaume de Lemuria, ce qui lui permettra de franchir le miroir séparant Lemuria du monde réel et de retrouver son père endeuillé.

Pour y arriver, Aurora affronte des créatures maléfiques dans un système qui allie jeu de rôle tour par tour et jeu de plateforme. Le tout avec une bonne dose d’exploration et de puzzles.

Même si son titre Child of Light est amusant, c’est sa présentation qui le place dans une catégorie à part. Visuellement, le jeu prend les allures d’un livre de contes pour enfants illustré à l’aquarelle, où fusent les rencontres magiques avec des personnages étonnants, dont une montagne qui parle et un village de souris capitalistes.

Alors, osons plonger dans ce jeu d’une beauté à couper le souffle qui est vraiment à part dans le catalogue d’Ubisoft.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Type:

Jeux vidéo

Collections:

Découvrons plus de jeux, Héroïnes féminines

Lien avec le Canada

Développé par l'équipe d'Ubisoft Montréal avec l'UbiArt Framework
Montréal, Québec
La très réputée autrice-compositrice-interprète et pianiste québécoise Cœur de Pirate signe la trame sonore de ce jeu. Elle y offre des pièces instrumentales majestueuses et apaisantes.

Afficher plus de suggestions