Brotherhood (2018)

Dans ce court-métrage bouleversant, Mohamed est un berger qui vit avec sa famille dans son humble demeure en Tunisie. Mais son quotidien est bouleversé quand Malek, son fils aîné, revient à la maison après être allé combattre aux côtés de Daesh en Syrie.

Qui plus est il revient aux côtés de Meer, sa nouvelle épouse, une jeune femme mystérieuse qui porte la burqa.

La réunion, toutefois, n’est pas heureuse. Si les enfants et la mère sont emballés de retrouver Malek, la colère du père ne dérougit pas. Et elle risque d’aller trop loin…

Avec son oeuvre, la scénariste et réalisatrice Meryam Joobeur joue avec les préjugés occidentaux envers le monde musulman. Et si le père, pourtant moins pratiquant que son fils, était le vrai fondamentaliste? Si le patriarcat déguisait ses vrais objectifs sous des apparences de libération de la femme?

Franc et authentique, pour ne pas dire brutal, Brotherhood mérite les nombreuses accolades qu’il a reçues. La réalisatrice utilise avec brio les plans rapprochés, installant une ambiance angoissante et étouffante.

Un film nécessaire, ne serait-ce que pour comprendre un peu mieux le monde dans lequel nous vivons.

Évaluation par Pier-Luc Ouellet

Distribution:

Kais Ayari, Mohamed Grayaâ, Mouldi Kriden, Walid Loued

Disponible sur:

Type:

Films

Collections:

Mois de l'histoire islamique

Lien avec le Canada

Réalisé par Meryam Joobeur, une cinéaste canado-tunisienne qui vit à Montréal.
Ce film canado-tunisien a été présenté dans plus de 150 festivals à travers le monde.
Il a été nommé dans la catégorie du Meilleur court-métrage lors de la 92e cérémonie des Oscars.

Afficher plus de suggestions